A visiter

LA MAISON DU PATRIMOINE

La Maison du Patrimoine, aménagée en 2006 dans l’ancien presbytère d’Evregnies, est un lieu destiné à animer la vie culturelle locale. Elle abrite diverses associations comme « L’Atelier » (créatif), le club Photos d’Estaimpuis ainsi que diverses manifestations ponctuelles (bourse aux plantes, expositions, etc.).

Pour tout renseignement : Administration communale d’Estaimpuis – tél. 056/48 13 48

LE DOMAINE DE BOURGOGNE

Vaste écrin de verdure s’étendant sur 14 hectares situés au cœur d’Estaimbourg, le Domaine de Bourgogne, son parc et son château entouré d’eau, représente une offre unique dans la région pour divertir petits et grands. Avec son enclos animalier, son étang, son aire de jeux, son mini-golf, ses terrains de pétanque et sa cafétéria, il est le cadre idéal pour les pêcheurs, les familles et pour tous les amoureux de la nature.

Plus de cent espèces d’arbres et arbustes typiques de la flore locale font l’objet d’un étiquetage et sont répertoriées dans un fichier des essences disponible à la Maison communale.

Le château, propriété des seigneurs de Bourgogne au XIXème siècle, est le lieu de réceptions privées (mariages, séminaires d’entreprise etc.) et d’expositions artistiques tout le long de l’année.

Diverses activités organisées par l’Administration communale animent encore le Domaine durant la belle saison : concerts au kiosque tous les dimanches, petit train, chasse aux œufs etc.

Entrée gratuite

Domaine ouvert du 27 mars au 4 novembre (excepté le samedi) de 10h00 à 19h00

Contact : Administration communale d’Estaimpuis – tél. 056/48 13 48

LE CHATEAU DE LA ROYERE

Classé Monument Historique en 1944, le château de la Royère demeure le dernier château de plaine du Moyen Age dans la région et le dernier fort décagonal de Wallonie. Entouré de douves remplies d’eau, il a subi bien des vicissitudes (guerres, pillages, incendies…) dues à sa position frontalière entre le Royaume de France et le Comté de Flandre.

Amputé de la moitié de son élévation, il s´est maintenu tant bien que mal jusqu´à  notre époque et recèle d´innombrables informations concrètes sur la construction, la défense et la vie d´un château-fort du XIIème au XIVème siècle (haute et basse cour nettement visibles dans le paysage, enceinte en pierre de Tournai à 6 tours rondes et 5 échauguettes, archères, latrines, cachot …).

Une campagne de fouilles archéologiques menée en 2011 par le Service Public de Wallonie a permis, outre plusieurs découvertes d’importance (squelettes, escalier à vis, enceinte intermédiaire…), d’attribuer la construction de l’enceinte principale à Philippe le Bel dans le cadre des guerres franco-flamandes (XIVème siècle).

Propriété privée, le château est visitable sur demande et lors des
Journées du Patrimoine (selon le thème), de Place aux Enfants, de Wallonie Week-End Bienvenue.

Info :
Commune d´Estaimpuis 056/48 13 77

LE CANAL DE L’ESPIERRE


Comme tous les canaux creusés au cours de la première moitié du XIXème siècle, le canal de l’Espierre a été créé pour assurer le transport du charbon vers le bassin textile du Nord de la France (Lille-Roubaix-Tourcoing).

Côté belge, les travaux s’achevèrent en 1843. Mais suite à des problèmes d’effondrement côté français, il fallut attendre 1877 pour que la liaison Deûle-Escaut soit enfin terminée.

Long de 8,5 km depuis la frontière franco-belge jusqu’à l’embouchure, ce canal est divisé en trois biefs et surplombé par trois ponts-levis.

Construit au gabarit des péniches de 350 tonnes, il connut d’importants problèmes d’alimentation en eau et de pollution qui menèrent à sa fermeture à la navigation en 1985 (la dernière péniche aura son hélice bloquée dans les spires d’un matelas).

Mais le canal de Roubaix-Espierre n’a pourtant jamais été abandonné. A force de mobilisation des riverains et des associations, de volonté politique et d’études techniques, il vient de retrouver une nouvelle jeunesse en tant qu’axe récréatif et écologique au sein d’un territoire transfrontalier.

Le programme européen de travaux Blue Links (2005-2009), avec un budget d’environ 37 millions d’euros financé par des fonds européens et par les partenaires transfrontaliers (SPW, VNF, LMCU, Conseil général du Nord) a permis le retour des bateaux (de plaisance !) sur la liaison Deûle-Escaut. Il inscrit ainsi notre canal au cœur du réseau fluvial d’Europe du Nord Ouest qui relie la Tamise à la Meuse, et Amsterdam au Canal du Midi.

Riche de son histoire, de sa qualité paysagère et patrimoniale, le canal de l’Espierre, classé au Patrimoine Wallon en 2000 avec son chemin de halage, sa double rangée de peupliers, ses ouvrages d’art, porte en lui les promesses d’un territoire renouvelé autour de grandes ambitions : valorisation de l’environnement et des paysages, développement touristique, culturel, social et économique.

Infos, contact :
Administration communale d’Estaimpuis – tél. 056/48 13 48

LA MAISON DU CANAL

Située à Leers-Nord, à quelques pas de la frontière franco-belge, la Maison du Canal a ouvert ses portes le 11 juillet 2008 dans l’ancienne maison éclusière, grâce au programme européen transfrontalier de travaux « Blue Links » pour la remise en navigation de la liaison Deûle-Escaut.

Paisible estaminet au bord de l’eau, la Maison du Canal regroupe les informations touristiques de la région et représente une halte idéale pour les promeneurs venus de France, de Wallonie et de Flandre mais aussi pour tous les amoureux de la nature et du canal.

Halte nautique pour les plaisanciers, point de location de vélos, de tandems et de pédalos,  elle abrite également une aire de stationnement pour les motorhomes.

Contact :
La Maison du Canal
6 rue du Canal 7730 Leers-Nord
Tel : 056/84 30 87
Ouverte du mardi au dimanche de 11h à 21h